Skip to content

LIVRE D’OR

Quelques réactions recueillies à l’issue de nos concerts. Vos messages nous encouragent à continuer. Merci !

Calais, Centre d’accueil Jules Ferry, à l’occasion du concert dans le camp de migrants, décembre 2015.
Bonjour « Jubileo »,

Ayant assisté à votre concert hier soir à Calais, je viens simplement vous dire mon plaisir et ma reconnaissance pour votre prestation.
Je crois que c’était un projet de solidarité un peu fou et quelque peu risqué.
Il me faut vous remercier pour votre initiative, votre détermination, votre obstination même face à des vents contraires.
Je pense que vous vous étiez préparés à ces conditions inhabituelles voire difficiles.
C’est très courageux d’avoir proposé ce choc des cultures.
Vous avez été très bon (je ne suis pas particulièrement connaisseur), et je sais que beaucoup des exilés autour de nous ont manifesté leur plaisir.
Bien sur ce n’était pas de manière « conventionnelle », mais qu’importe c’était « fort ».
En les amenant loin de leurs propres repères culturels, avec votre professionnalisme, et la qualité de ce concert que vous avez donné (à eux et à nous), vous avez brillamment fait passer respect, amitié, un peu de réconfort et peut-être d’espoir.
Merci vraiment, c’était un bonheur d’être là avec vous pour ce moment précieux.

Hôpital Gustave Roussy, novembre 2015

Je voulais vous remercier du fond de mon cœur pour votre présence ce dimanche 22/11.
Ce concert m’a remplie d’émotion positive tout le long de votre prestation. C’était d’une beauté incroyable, époustouflante. J’en ai eu mal à la gorge afin de ne pas pleurer pour ne pas faire de bruit. J’en ai encore la gorge nouée rien que de vous parler. La beauté de ce concert était naturelle et les artistes merveilleux. Merci pour votre gentillesse.
Je suis hospitalisée depuis 3 semaines pour un cancer du pancréas. Mon hospitalisation va durer encore longtemps. J’espère avoir le plaisir de pouvoir entendre vos somptueuses voix ainsi que votre orchestre.
Difficile de décrire ce concert tellement que c’était magnifique, une chose qui est sur c’est qu’il a emmené mon corps et mon esprit loin de l’hôpital.
Je vous remercie avec beaucoup de tendresse, merci pour cette belle découverte musicale.
Merci à toute votre équipe.

20 décembre 2014, Concert de Noël Allegria, Ensemble Jubileo au Grand Palais avec l’OCH

Je sors du métro face au Grand Palais, monumental !

Dans la rue, sur la place du monde, beaucoup de monde en ce dernier samedi avant Noël.

Se mêlent tout naturellement des personnes de tous les horizons, des jeunes et des vieux, des français et des étrangers, des souriants et des tristes, mais ce qui frappe peut-être est l’importance de personnes handicapées dans la foule. Je croise des regards étonnés parfois attendris, tout simplement interrogateurs.

C’est que nous sommes invités au Grand Palais pour assister à un concert ! Un concert de musique classique en plus ! Nous, les personnes handicapées et nos familles et amis nous allons être reçus dans le salon d’honneur du Grand Palais par l’ensemble Jubileo, pas moins de soixante personnes pour former le cœur et une dizaine de musiciens et plus encore, Brigitte Fossey, Michael Lonsdale et Gérard Rouzier !

Tout le monde s’installe, nous, le public, nous mettons un peu de temps, mais nous sommes tellement heureux d’être là ! Pour nous faire patienter, un musicien reprend à la guitare les tubes que nous connaissons tous. C’est vraiment Noël ! Quel cadeau de se retrouver ainsi pour un vrai concert, pour une vraie musique, pour un vrai bon moment de partage.

L’orchestre accorde ses instruments et le cœur se met en place. Les soixante chanteurs entrent en fil indienne sous nos applaudissements, c’est beau ces ombres dans la pénombre qui viennent vers nous, pour nous. Puis arrive la resplendissante Brigitte Fossey toute de rouge vêtue, suivie par Michael Lonsdale et Gérard Rouzier.

Le silence se fait. Tous nos sens sont en alerte. Le concert peut commencer.

Benoit autiste d’une vingtaine d’années, écoute en se tordant les mains. Devant lui Arthur son copain, se balance, un éclatant sourire aux lèvres. Sur le côté David se cale contre sa maman pour plus de confort. Derrière, Philippe, un monsieur trisomique, la cinquantaine, ferme les yeux et se laisse prendre par les notes et les voix.

La lecture des textes, Christian Bobin et sa poésie pour commencer, puis des extraits du Cantique des Cantiques rythment l’ensemble. La voix douce de Gérard Rouzier, le timbre joyeux de Brigitte Fossey, l’expression forte de Michael Lonsdale. La musique et les voix se mélangent. Tous s’accordent, se répondent et se soutiennent. C’est juste d’une beauté exceptionnelle !

Dans la salle, le silence attentif durera deux heures. Silence respectueux, recueilli et joyeux ! Car c’est bien de joie qu’il s’agit ! La joie de la musique, la joie de la rencontre, la joie du moment. Oublié les peines et les difficultés, le temps est suspendu, le temps de reprendre du souffle pour l’année qui arrive.

Pour terminer, des maracas sont distribués dans la salle ; nous pourrons même les garder en souvenir. Le moment de dire notre joie et de remercier est arrivé. Emmanuel Belluteau le met en mots pour nous. Nous l’accompagnons avec vigueur de nos maracas joyeux. Pour terminer nous entonnons un chant accompagné par l’orchestre et le cœur aux tintements des maracas qui suivent le rythme. Michael Lonsdale nous offre une petite dance sur la scène.

Derniers applaudissements avant d’aller se restaurer au buffet.

Quel bon moment ! De joie, de paix et d’amour ! Nous voilà prêt pour faire de 2015 une belle année.

5 commentaires leave one →
  1. Gérard et Marie-Luce Labrosse ANGERS permalink
    13 février 2017 14 h 56 min

    Ce 12 février 2017 pour le centenaire de la mort du Père Joseph Wresinski fondateur d’ATD, nous avons eu droit, ma femme et moi, dans le lieu même de sa naissance à Angers, à un instant magique, unique… Nous ne connaissions pas l’ensemble Jubileo. Les choristes n’étaient pas là (vacances) mais les deux solistes Laurence (soprano) et Marie(mezzo-soprano) accompagnés par six musiciens de l’Ensemble nous ont subjugués, transportés dans un autre monde avec le Stabat Mater de Pergolèse, entrecoupé très subtilement par les mots du Père Joseph prononcés avec une diction et une délicatesse sans nom par Mickaël Lonsdale. Il n’en faut pas plus pour être heureux ! Au-delà de cette musique si belle, c’est toute l’émotion, la façon profonde et forte de faire passer le message qui restera gravée dans nos coeurs. (quand on pense que Pergolèse est mort à seulement 26 ans, quel talent fou…)
    Oui, il faut le dire, le crier, il y a tellement de beauté, de générosité, de gratuité dans ce monde où tant de médias nous assomment quotidiennement de mauvaises nouvelles !
    C’est beau ce que vous nous transmettez ! Avec talent, simplicité et gentillesse… Un instant de grâce est passé, on aurait voulu dire « ô temps suspend ton vol » pour paraphraser Lamartine. Mais le temps ne s’arrête pas et il faut agir.
    Merci aussi de vous déplacer. Si des personnes ne peuvent aller vers la musique, la musique ira « chez elles », les visiter, à leur rencontre. La musique est universelle, elle apaise les blessures, apporte un moment de douceur, de paix, peut même faire couler une larme au plus rejeté, endurci. Vous êtes un rayon de soleil et une infatigable raison d’espérer envers et contre tout.
    Surtout continuez de donner du sens à l’existence ! Continuez d’être VRAIS !
    Marie-Luce et Gérard.

  2. 30 mai 2016 8 h 36 min

    Merci beaucoup pour votre magnifique concert de samedi aux Invalides : quel moment de bonheur ! : Mon mari et moi y sommes allés avec notre fille Geneviève de 26 ans qui souffre d’autisme : elle ne parle pas mais aime beaucoup la musique ; elle est repartie en chantonnant le dernier air.
    M, D et G Dubédat

  3. PARISEL Catherine permalink
    30 décembre 2015 16 h 12 min

    Bonjour,
    J’étais également présente à l’Institut Gustave Roussy en novembre 2015.
    La musique si majestueuse, les musiciens si nobles, les cantatrices si belles dans leur art, faisant don avec grâce, de leur bienveillance et de leur voix harmonieuses et captivantes.
    WAOW! Que de beauté !
    Merci, merci, merci!!! C’était très généreux de votre part de nous accorder cette évasion musicale et spirituelle.
    Pour moi, tant de création et de beauté est une preuve de l’existence de Dieu!
    Catherine.

  4. GANZ Jacques permalink
    29 novembre 2015 10 h 28 min

    Institut Gustave Roussy lieu de souffrances et d’espoir et chose inattendue d’émotion. Emotion que m’a procuré votre ensemble et dont je vous remercie du fond du cœur.

  5. Quesnel permalink
    18 décembre 2014 17 h 50 min

    Merci de tout coeur pour cette tres belle soiree musicale et spirituelle, hier, a Saint Honore d’Eylau. Tout etait joie, grace et beaute ! Quelle idee magnifique, egalement, de faire dialoguer les instruments de musique orientaux avec ceux, classiques ou baroques, de la culture occidentale ! Nous sommes repartis le coeur joyeux, l’ame dansante et la tete dans les etoiles. Mille fois bravo et merci, Sylvie et Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :