Skip to content

BIOGRAPHIES

A la baguette…

Christophe Coin

Christophe Coin obtient à l’âge de seize ans le premier prix de violoncelle du CNSMD de Paris (classe d’André Navarra), où il enseigne le violoncelle baroque et la viole de gambe.290C9928web

Il se perfectionne avec Nikolaus Harnoncourt à Vienne et avec Jordi Savall à la Schola Cantorum Basiliensis, oùil enseigne également. Il joue au sein du Concentus Musicus de vienne, puis avec Christopher Hogwood. Un autre projet le mène à accompagner Rudolf Noureev pour la création de son solo sur la Troisieme Suite pour violoncelle seul de Bach.

Il fonde en 1984 le Quatuor Mosaïque (qui enregistre notamment les quatuors de Boccherini) et dirige, de 1991 à 2013, l’Ensemble baroque de Limoges.

François Bazola

Titulaire d’une agrégation de musique (université F. Rabelais de Tours), d’un prix de chant et d’art lyrique (CRR de Tours) et d’un prix d’interprétation de la musique vocale baroque (CNSMD de Paris, classe de William Christie), il partage son activité entre le chant et la direction. 

FBazola

Collaborateur de longue date des Arts florissants, il en est le chef de chœur et a dirigé cet ensemble à plusieurs reprises. 

Soucieux de faire partager son expérience aussi bien à de jeunes professionnels qu’aux amateurs passionnés, il collabore régulièrement avec le CEPRAVOI (Mission Voix en Région Centre) et a encadré à plusieurs reprises l’Académie Baroque Européenne d’Ambronay.

En octobre 2010, il crée l’Ensemble Consonance avec lequel il crée de nombreux programmes originaux.

François Bazola est membre du conseil artistique du Florilège Vocal de Tours et Chevalier dans l’ordre des Arts et Lettres.

Vincent Barthe

VB1

Après avoir obtenu, à l’unanimité, un Premier Prix de direction d’orchestre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Vincent Barthe remporte en 1993, avec l’orchestre National du Capitole de Toulouse, le Prix Spécial Art Vocal et la Mention Spéciale du Jury du Concours International de direction d’orchestre de Besançon. En 1994, il remporte également le Premier Prix du Concours International de direction d’orchestre Arturo Toscanini (Italie).

En 1987, Vincent Barthe fait partie des cinq jeunes chefs français sélectionnés sur concours pour travailler avec Leonard Bernstein. Il s’est également perfectionné auprès de Pierre Dervaux.

Agrégé de Musique, il enseigne à l’Université de Paris Sorbonne-Paris IV. Il est, de 1993 à 2001, directeur artistique de l’Orchestre et du Chœur des Universités de Paris. En 1996, il est nommé chef associé de l’Orchestre National des Pays de la Loire. Vincent Barthe est, de 2003 à 2006, directeur musical de l’Orchestre Bayonne Côte Basque.

Il est depuis septembre 2011 directeur musical de l’Orchestre de Paris Sorbonne.

Partageant ses activités entre les répertoires symphonique et lyrique, Vincent Barthe est régulièrement invité à diriger de grandes formations françaises et européennes telles que l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre National d’Ile de France, l’Orchestre National de Bordeaux Aquitaine, l’Orchestre des Concerts Lamoureux, l’Orchestre symphonique d’Emilie-Romagne Arturo Toscanini (Italie), l’Orchestre du Brabant (Pays-Bas)…

 

Martin Lebel

orchestre RATPPianiste et violoncelliste, Martin Lebel a été quatre fois primé au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris : en fugue, contrepoint, orchestration et direction d’orchestre. Il se perfectionne à Tanglewood où il est choisi par Séiji Ozawa pour diriger pendant le Festival. En 1998, il est lauréat du concours international de Direction d’orchestre Dimitri Mitropoulos à Athènes.

Premier Grand Prix de Direction d’orchestre au Concours international «Prokofiev » à Saint-Pétersbourg en 2003, Martin Lebel est le premier chef français à recevoir une distinction à ce concours triennal à la suite duquel il est invité à diriger, et ce pour plusieurs concerts, l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg. Depuis 2003, il a dirigé de nombreux orchestres français et étrangers tels que : l’Orchestre national du Capitole à Toulouse, l’Orchestre symphonique de Saint-Etienne, l’Orchestre de Bretagne, l’Orchestre philharmonique de Ekaterinburg, l’Orchestre Philharmonia de Prague, l’Orchestre Métropolitain de Lisbonne, l’Orchestre de Montevideo en Uruguay. Après avoir dirigé les orchestres de Nancy, d’Avignon et des Pays de Savoie, il dirige quarante concerts avec l’Orchestre de Bretagne en tant que jeune chef associé dans la saison 1996/1997.

Il est invité régulièrement par l’Orchestre de Montevideo où il y dirige Don Quichotte de Strauss, Daphnis de Ravel… En 2008, il dirige « Madame Butterfly » au Théâtre Solis de Montevideo.

Après avoir été depuis plusieurs années premier chef invité, il est nommé en 2011 Directeur musical de l’orchestre de Karlsbad.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :